Bétisier

Dernière mise à jour : 12/10/02

Trucs plus ou moins légaux :
Eh ben voilà, depuis le temps que j'en parle, voici enfin mon bêtisier. Avant de commencer l'énumération, quelques remarques:
- Toutes les citations de ces pages sont vraiment des citations, c'est-à-dire que cela a vraiment été dit.
- Je ne note que les citations dont je suis témoin, ce qui signifie qu'elles ont toutes été proférées en ma présence.
- Je ne garantis pas l'exactitude de toutes les citations : j'en ai reformulé certaines volontairement pour qu'elles soient plus mieux hors contexte et d'autres involontairement car je m'en souvenais mal.
- De même, il est possible que je me sois trompé quand à certains auteurs. Si vous vous reconnaissez dans une citation mais qu'elle ne vous est pas attribuée, n'hésitez pas à me le signaler.
- Tous les commentaires sont de mon fait, n'engagent que moi, et ne sont pas émis dans l'intention de blesser ou choquer qui que ce soit. De même pour les titres.
- Puisque c'est moi qui ai noté ces citations, elles reflètent mon humour (ou celui que j'avais lorsque je les ai notées) et je ne peux donc pas garantir que vous allez les trouver drôles.
- Ceux qui connaissent SBS pourront reconnaître de nombreuses citations. C'est normal : j'ai longtemps été l'un des fournisseurs d'Olivier.
- Ceux qui ne connaissent pas certains membres de la Guilde des Saigneurs ou certains jeux risquent de ne pas comprendre certaines références. C'est normal.
- Ce bêtisier a été créé comme résultat de cinq ans de JdR et dans un but non commercial. Merci de ne pas le récupérer à votre compte.
- Pour me contacter, mailez-moi à jamic@netcourrier.com ou passez par quelqu'un de la Guilde des Saigneurs, qui transmettra s'il veut bien.
- C'est tout. Amusez-vous bien.




Y'a comme un problème...


"Si vous voulez faire le tapin, ce sera gratuitement..."
Ou la différence entre une pute et une salope...

"Je sors les crocs, je sors les griffes, j'utilise Dread Gaze pour l'effrayer tout en l'engueulant mais je n'ai pas l'air énervé" (Julien)
Julien, ça rime avec "très fin".

" Allô, c'est encore moi, j'espère que vous viendrez à l'enterrement de votre fils." (Stef)
Du tact, de la délicatesse...

"Un chat avec des yeux de cocker" (Pierrick)
Ouaf, ouaf, ouaf !

"Je suis motorisé : j'ai deux paires de pieds." (Epphyx)
Et tu as combien de bras ?

"Je téléphone au muet." (Lionel D)
Le pire, c'est qu'il n'est même pas le seul à sortir ce genre de conneries.

"Je planque mon katana dans ma moto." (Alekseï)
Dans le pot d'échappement, peut-être.

"Ca fait trois heures qu'il est midi." (Régis)
C'est ce qui s'appelle chercher midi à quatorze heures.

"Vingt minutes plus tard, donc au bout de 2h30." (Cédric, MJ)
Ca doit être ça qu'on appelle le temps de narration.

"Un carquois pour épée courte." (Thibaut)
Et un fourreau pour flèches lourdes.

"Un Gros Bill moyen" (Olivier)
Ca existe, ça ?

"Le temps qu'on arrive, on sera repartis." (Caro)
A propos d'un voyage dans le temps.

"Tu te réveilleras quand tu seras morte." (Jeremy)
Maintenant on en a la preuve : il y a bien une vie après la mort.

"Elle est Elfe Noire, nécromancienne et Elfe." (Thibaut)
'Faudrait savoir : c'est une Elfe ou une Elfe ?

"Le sanglier, c'est un mammifère ?" (Lionel D)
Quand Lionel joue un Paladin Nain et qu'il choisit sa monture...

"Y a-t-il quelqu'un autour de moi ?" (Pierre-Jean)
Ca dépend : tu es tourné vers qui ?

"Regarder des musiques." (Vanessa)
Il paraît qu'en prenant du LSD, on y arrive.

"Demi-tour à 90°." (Thibaut)
S'il n'était pas à R'lieh à ce moment-là, il a un sérieux problème.

"Une full plate de cuir."
Et ça te fait combien en CA ?

"Il est habillé en vêtements de bois." (Jeremy)
C'est un Elfe ou un Ent ?

"Le tissu est en bois" (Matthieu)
C'est une épidémie.

"Je fouille mon arme." (Pierre-Jean)
Dans le Complexe Alpha, on n'est jamais assez Paranoïaque.

"... et donc, on travaille tous dans une auberge." (Philippe, PJ à Vampire, la Mascarade)
Je ne savais pas qu'il restait des auberges à Chicago en 2000.

"Je regarde ma choppe dans les yeux." (Thibaut)
T'avais bu combien de choppes avant ?

"De la foudre qui tombait horizontalement." (Epphyx)
C'est un bris de Mascarade, non ? Euh... Pardon... C'est pas le même jeu.

"Une seule personne à la queue leu leu." (Olivier M)
Il a le don d'ubiquité ?

"La dernière personne que j'ai failli tuer comme ça, c'est eux." (Thibaut, en désignant Cédric)
Et il était nombreux ?

"Pair, c'est vous. Pair, c'est nous." (Lionel D)
Pile, je gagne. Face, tu perds.

"Il a des papiers d'identités ?" (Karin, à AD&D)
Tu es dans un monde médiéval. C'est des PARCHEMINS d'identité.

"Des bottes de sept lieux." (Bestiaire AD&D2)
Les traducteurs aussi ont du mal, des fois.

"Je rentre, j'avance, je frappe à la porte." (Dom)
Maintenant, tu découpes et tu remets les mots dans l'ordre.

"Tu es dans le groupe B, comme tous ceux du groupe C." (Un étudiant à un autre lors de la rentrée)
A l'IUT d'Amiens, il se passe de drôles de choses.

"Vert brillant glauque étincelant." (Noël)
C'est comme "plus blanc que blanc" : c'est nouveau, ça vient de sortir.

"Une aura brillante et luminescente sombre." (Noël)
A croire que Noël en a fait sa spécialité.

"Nous sommes la perfection humaine dans toute sa splendeur." (Sylvain, PJ Nain)
Je crois que ton perso a de sérieux problèmes d'identité.

"Je ne suis pas responsable de ce qu'il y a sur mon disque dur." (Seb)
Le responsable, c'est un hacker ?

"Y'a votre portable qui téléphone." (Lionel D)
Euh... je décroche le crochet.

"J'appelle le roi de dame." (Milou)
Pique, coeur, carreau, trèfle, dame.

"Une armure d'arme." (Arthur)
Heureusement que le roi du même nom ne commettait pas ce genre d'erreur.




Les incohérences majeures (ou "les rôlistes n'ont pas tout compris à la nature")


"Tu vois du noir lumineux éblouissant" (Gauthier)
Et donc, je mets mes lunettes de soleil pour mieux voir la nuit.

"Une jeune femme assez âgée" (Hervé)
Sans commentaire.

"Une charmante jeune femme un peu vieille" (Olivier P)
Quand Hervé fait des émules.

"Tu es inconscient à vitesse normale." (Cédric)
Avant, le personnage était sous l'effet d'un sort de lenteur.

"C'est la pluie qui a mis le feu ?" (Caro)
Et donc, pour faire pleuvoir, il suffit de déclencher un incendie.

"... par terre sur le plafond." (Caro)
Très en forme, Caro, ce soir-là.

"On a foncé aussi lentement que possible." (Dom)
Et on court en marchant.

"Prends la compétence suicide : ça peut te sauver la vie." (Thibaut)
Thibaut et les règles de Rolemaster.

"C'est un frigo en carton." (Thibaut)
Mais non, c'est la valise qui est en carton.

"Ton Troll, il est Humain ?" (Cédric)
Non, non. C'est un Elfe.

"Les sept branches d'un pentacle." (Greg)
Tu les as dénombrées en les comptant sur les sept doigts de ta main ?

"C'est un oeuf de Nain." (Caro)
Car, comme chacun sait, les Nains sont ovipares.

"Un Asiatique Hawaïen." (Dom)
Dom et la géographie...

"Du sang séché qui coule." (Olivier M)
Olivier et la médecine, une grande histoire (cf infra).

"Un très beau diamant noir, tout rond, en métal." (Thibaut)
Enchâssé dans du métal, à la rigueur.

"Je mets une cassette des Beach Boys dans le lecteur de CD." (Stéphane F)
Parce que s'il ne s'agit pas des Beach Boys, ça ne rentre pas.

"Le Sud, c'est à l'Est ?" (Caro)
T'étais au pôle Nord, à ce moment-là?

"Cinq personnes : trois mecs, une fille." (Pierrick)
Et le dernier, c'est un hermaphrodite ou un asexué ?

"Je cours en taxi." (Thibaut)
Tu m'expliqueras comment tu fais.

"Un renard empaillé qui te regarde avec ses crocs." (Cédric)
C'est un nécromancien Tzimisce qui l'a empaillé ?

"On n'est pas encore hier." (Philippe)
Bien sûr que non, puisqu'on n'est plus demain.

"J'espère que tu feras mieux que la prochaine fois." (Olivier M)
Olivier, tu ne nous avais pas dit que tu pouvais prévoir l'avenir.

"C'est naturel. La preuve, les Barbies sont pareilles." (Elen)
Ca, c'est de la preuve.

"Si ça crève, c'est mort." (Judi)
Non : si ça crève, ça VA mourir.

"S'il est mort, il faut le tuer." (Olivier D)
Euh... 'Va falloir le ressusciter avant, alors...

"C'est la moindre des choses de donner une sépulture décente à un être vivant." (Matthieu)
Olivier veut tuer les morts. Matthieu veut enterrer les vivants. Ils devraient s'entendre.

"Je suis brune, de sexe masculin." (Cyril)
Encore une hermaphrodite.

"Trois squelettes de cadavre en décomposition." (Cédric)
Normalement, ce sont les zombies qui sont en décomposition, pas les squelettes.

"Certains objets sont dorés à l'argent" (Jeremy)
Ce sont des daltoniens qui ont fait le coup.

"Il est petit, grand,..."
...gros et maigre.

"C'était mardi prochain." (Matthieu)
Ce sera lundi dernier.

"Une lumière noire." (Noël)
Pour la gloire de la Lumière Noire, Noël devrait se retirer.

- "On va le descendre avec la corde." (Pierrick)
- "On va le hisser, quoi." (Matthieu)
Encore un à qui il va falloir offrir un dictionnaire.

- "Allô ?"
- "Allô ? C'est moi. T'es toujours vivant ?" (Dom)
Non, imbécile : c'est mon fantôme qui te parle.

"Il faut qu'elle vole honnêtement." (Elen)
Elle va avoir du mal.




C'est logique...


"Une boîte de nuit pour Vampires, c'est ouvert la journée ?" (Caro)
Qu'est-ce que vous voulez répondre à ça ?

"Les putes, le jour, elles sont fermées ?" (Epphyx)
C'est Epphyx qui a déteint sur Caro ou c'est le contraire ?

- "Comment c'était découpé, déjà ?" (Cédric)
- "En morceaux, je crois." (Judi)
Sans commentaires.

- "A trois, ça sera plus facile de se retrouver à deux." (François G)
Règle n°1 : ne jamais rester seul.

"Quand je l'ai tué, il est mort" (Cédric)
Et quand il a ressuscité, il était vivant ?

"Mais pourquoi je dois me taire ? ...... Parce que je suis muet ?" (Guillaume L)
Tu vois, quand tu veux...

"Ah merde, c'est vrai, le courant électrique, ça va plus vite qu'un Vampire avec Célérité..."
Lorsque tu auras ton 666ème niveau de Célérité, on en reparlera.

- "Se faire une centaure, c'est de la zoophilie ?" (Cédric)
- "Ca dépend par quel côté." (Alekseï)
Je rappelle que les rôliste sont de dangereux psychopathes.

"Quand je les regarde, j'évite de leur tourner le dos." (Cédric)
Bof, avec Vicissitude, tu peux te mettre des yeux dans le dos.

"Ils sont plus nombreux que moi." (Epphyx)
Oui, mais toi, tu es combien ?

"Horticulture, c'est pour faire pousser des orties ?" (Thibaut)
Thibaut et le jardinage.

"Le langage des Gargouilles, c'est le gargouillis ?" (Gauthier)
Evite de le leur demander, elles risqueraient de mal le prendre.

"Il y a autant de chances d'avoir l'un que l'autre, surtout lorsque ce sont les même." (Gérard PETIT, prof de génétique)
C'est sûr, on va avoir notre diplôme avec ça.

- "Eclair, ça fait du bruit quand ça part ?" (Pierrick, Ange de Jean)
- "Comme la foudre." (Gauthier, MJ)
Ah ouais, quand même... Bon, alors je lance Eclair silencieux. Comment ça, ça n'existe pas ?

- "Les lesbiennes, c'est pas contre nature." (Caro, Ange de Christophe)
- "Peut-être, mais c'est en-dehors du mariage !" (Judi, Ange de Laurent)
Quand Judi joue à Magna Veritas, il est encore plus intégriste que ses supérieurs hiérarchiques.

"Les dégâts de digestion, ça ne régénère pas." (Pierrick et Gauthier)
Puisque c'est de l'acide.

"Bordeaux, c'est une ville qui est au bord de l'eau ?" (Noël)
Oui. Et Paris, c'est une ville qui regorge de bookmakers.

- "Qu'est-ce qu'il faut pour relever des empreintes digitales?" (Florian)
- "Des flics !" (Pierrick, Julien et Alekseï)
Enfin un sujet qui fait l'unanimité.

"C'est un cube carré." (Olivier D)
Ah bon, c'est pas une sphère ronde ?

"Mensuelles tous les mois." (Vanessa)
Quotidiennes tous les jours, hebdomadaires toutes les semaines, etc...

"Plus tu attends, plus ça fera longtemps."
Ca va finir par faire long.

"On ne ressemble plus à ce que nous sommes, donc on est différents." (Epphyx)
Dois-je comprendre que si on était resté pareils, on n'aurait pas changé ?

"Si je ne suis pas mort, je suis encore vivant." (Judi)
Et si tu es un mort-vivant ?

- "A priori, la blessure n'était pas mortelle." (Gauthier)
- "Forcément. Sinon, elle serait morte." (Christophe J)
Et puisqu'elle n'est pas morte, elle a survécu.

- "Il est à quelle hauteur, le marais ?" (Antoine)
- "Ben, au niveau du sol."
Et la montagne, elle est au niveau de la mer.

"Quand on a une tête de pine, on n'a pas besoin de substitut phallique." (Epphyx)
Je ne connaissais pas ce proverbe.

- "J'attaque la chauve-souris avec mon épée dragonne." (Cédric)
- "Tu as l'initiative : tu as l'arme la plus longue." (Noël)
Faut voir : c'est peut-être une chauve-souris mutante avec une allonge plus grande que la normale.

"Voici un superbe objet, fabriqué de manière artisanale." (Matthieu, à Dark Ages)
Je ne savais pas qu'au Moyen-Age, l'industrialisation avait déjà débuté.

"C'est le langage de la parole" (Dominique L)
Et le silence des muets.

"D'abord en premier." (Matthieu)
Avant pour commencer.

- "Les Humains sont noyés sous le nombre."
- "Ils ont pied : leurs ennemis sont des Gobelins." (Cédric)
Et si les Humains étaient des Géants, ils seraient dans un gué.

"Tous ceux que j'ai tués sont morts." (Dom)
Encore heureux !

- "Onze succès !" (Gauthier, à Vampire)
- "T'es pas humain !" (Elen)
Forcément, puisque c'est un Vampire.




Chirurgie, boucherie, même combat (ne vous faites jamais opérer par un rôliste)


- "Tu vois des morceaux de cage thoracique qui volent dans tous les sens." (Gauthier)
- "Il est encore vivant ?" (Stef)
S'il est encore vivant, c'est qu'il a beaucoup en Constit'...

"Je lui arrache la jugulaire mais j'essaie de ne pas le tuer."
Sans commentaire.

"Il y a un trou qui s'est planté dans sa tête." (P'tit Laurent)
C'est ce qu'on appelle "avoir la tête vide".

"Il n'a plus la mâchoire dans sa gorge : il a sa gorge dans la mâchoire." (Epphyx)
Il va respirer beaucoup moins bien maintenant, forcément.

"Il s'est pris une balle dans la jambe. Il lui manque la moitié de la tête." (FrançoisG)
Un jour, on t'offrira un bouquin d'anatomie.

"Tu lui as éventré la gorge." (Olivier M)
François, tu lui prêteras ton bouquin d'anatomie.

"Il le décapite au niveau de l'abdomen." (Olivier M)
Finalement, on va lui en offrir un bien à lui.

"Un pouce du doigt de pied." (Lionel D)
Et un autre pour Lionel.

"En se tenant les côtes." (Epphyx, en se massant le dos)
Quel roleplay !

- "Tu la décapites." (Noël)
- "Mais je visais l'arrière-train." (Cédric)
Du problème des tables de localisation... Sauf qu'à Rêve de Dragon, il n'y a pas de tables de localisation !

- "C'est très malpoli de se faire couper." (Matthieu)
- "Oui, j'imagine..." (Nico)
Coupez ! On va la refaire.




'Pouvez répéter la question ?


"Si je te fais signe, est-ce que tu m'entends ?" (Caro)
Et si je t'appelle, est-ce que tu me vois ?

"C'est lui, la petite fille ?" (Caro)
Oui, Caro, on sait que tu as des problèmes avec les différences garçon-fille.

"Y'a pas un squelette de nounours ?" (Caro)
Un nounours avec un squelette, c'est celui de Bonne nuit les petits ?

"Y'a pas un hippodrome, dans le train ?" (Jeremy)
Le train en question, c'était quand même le Transsibérien.

"Le mage, c'est celui avec la grande épée dans le dos ?" (Epphyx)
Oui, oui : il est biclassé.

"Je l'assomme tout de suite ou maintenant ?" (Alekseï)
Sur-le-champ.

"Tu as la vertu Tare ?" (Olivier P)
Avec le bouquin d'anatomie de François, 'faudra offrir un dictionnaire à Olivier.

"J'ai combien de mains à chaque doigt ?" (Caro)
'Sais pas. T'as combien de pieds à chaque orteil ?

"Une lanterne sourde, c'est une lanterne qui ne parle pas ?" (Thibaut)
Non : ça, c'est une lanterne muette.

"Le piège est-il piégé ?" (Judi)
Piéger les pièges, ça c'est vicieux.

"Est-ce que j'ai Connaissance de la Loi ?" (Pierre-Jean, PJ Sheriff)
Bien sûr que non, sinon tu ne pourrais pas autoriser les lynchages.

"C'est dans quoi, déjà, "Docteur Jones" ?" (Olivier H)
Indiana Jones RPG, peut-être...

"Y en a qui connaissent l'univers de Star Wars ?" (Cédric)
Euh, c'est pas la série avec Mr Spock ?

"Tu as combien de soins de sorts ?" (Matthieu)
Au moins autant que de vie de dés.

"Une pièce d'or, ça fait combien de PO ?" (Lionel D)
A ton avis ?

"Tu sais que tu serais très joli avec une robe de femme ?" (Renaud à Nico, barbare demi-orque)
Toi rire moi. Moi taper toi.

"C'est un mec ou un gars, la prof d'anglais ?"
Euh... Un hermaphrodite ?




T'es sûr que t'as bien compris la question ?


- "Comment est-il mort ?" (Pierrick)
- "Non." (P'tit Laurent)
Mais si...

- "As-tu plusieurs attaques par round ?" (Cédric)
- "Une." (Guillaume L)
Sans commentaire.

- "Comment était le ciel ?" (Dom)
- "Forte." (Guillaume L)
"Ciel", c'est féminin, maintenant ?

- "T'habites à combien de kilomètres de chez lui ?"
- "Vingt minutes"
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes. (Mr Wolf, Pulp Fiction)

- "Alors, tu l'as trouvé ?" (Pierrick)
- "Oui : il n'était pas là." (Judi)
Et s'il avait été là, tu l'aurais raté ?

- "Vers quelle heure ?" (Judi)
- "A quelques centaines de mètres." (Dom)
Alors là, je ne trouve rien à ajouter.

- "Tu as une armure ?" (Christophe J)
- "Non : j'ai une cotte de mailles" (François S)
- Tu as une arme ?
- Non : j'ai une épée.

- "Combien ?" (Cédric)
- "Blancs." (Arturo)
On lui pardonne : le Français, c'est pas sa langue maternelle.




'Faudra m'expliquer, un jour...


"Pensez moins fort, on ne s'entend plus parler !"
D'habitude, c'est le contraire.

"Je vends tout, sauf l'argent." (Cédric)
On peut acheter des thunes ? Où ça ?

"Ce jeune homme fait-il partie de votre maître ?" (Olivier P)
Ce bras fait-il partie de votre main ?

"Tu t'es fait tirer dessus. Tu es mort. Et ensuite ?" (Epphyx)
Ca y est, il est mort. On va pouvoir l'interroger.

"Tu fais le tour du regard des yeux." (Noël)
Mais sans le quitter des yeux du regard.

"C'est pas toi qui t'es fait faxer un caniche ?" (Cédric)
Yo, zyva, ton caniche il est tellement plat qu'on pourrait le faxer.

"Je lui ai envoyé une fracture." (Dom)
Ca a dû lui faire mal.

"Il t'a semé en s'arrêtant tous les vingt mètres." (Dom)
Soit le suivi est très fort, soit le suiveur est très nul. C'était qui, déjà, le suiveur ?

"Ton oreiller dort." (Thibaut)
Et ton réveil est debout.

"Ta gueule : tu es sourde !" (Pierrick)
Ecoute : il est muet.

- "Ouin... Je peux plus pisser contre les arbres..." (Judi, PJ homme transformé en femme)
- "C'est pas grave : dans ta chambre, il n'y a pas d'arbre." (Caro)
D'où l'on déduit que, pour Caro, les hommes ont l'habitude de pisser contre les arbres qui poussent dans leur chambre.

"Mimi Matty, elle, c'est un homme." (Judi)
Judi, un jour on t'expliquera la différence entre un homme et une femme (en attendant, demande à Caro)...

"On y trouve exclusivement de tout." (Gauthier)
Donc, on n'y trouve jamais rien ?

"Sous mes yeux pendant que je ne regarde pas." (Caro)
Tu es aveugle ?

"Les lumières s'éteignent et la plage est plongée dans l'obscurité." (Olivier D)
Quand on joue à Hystoire de fou, il faut s'attendre à tout.

"Ca image bien ce dont je suis vraiment."
Si quelqu'un a compris, qu'il m'explique.

"Je n'arrive plus à faire ce que je suis en train de faire" (Philippe)
Mais comment tu fais ?

"Si ça dure un an, ça sera terminé avant." (Gauthier)
Et si on prend du retard ?

"Des fringues ? Mais je m'en fous ! Je veux des habits !" (Judi)
Répète après moi : sy-no-ny-me.

"Je lui dis en espagnol : «Chut»." (Judi)
C'est pas international, comme expression ?

"C'est un endroit connu pour être caché." (Arturo)
Certains MJs font des descriptions bizarres.

"On dirait Philippe Noiret, ton dragon rouge." (François S)
Je croyais que François n'était fan que de films de série Z.

"Ils vont se tuer à mort, ces abrutis." (Elen)
Elen a des expression étranges.

"J'ai réussi un échec." (François S)
Tu jouais à Qui perd gagne ?

"J'en suis fort gré." (Valentin)
Tu es fort gré de quoi ?

"L'intelligence ne marche pas forcément avec l'intelligence." (Olivier M)
Je ne dois pas être assez intelligent pour comprendre.

"Le déplacement du mouvement."
Même dans l'autre sens, on ne comprend pas mieux.

"La même que tous ceux qui en ont une." (Caro)
Elle parlait de quoi, là ?

"J'attaque le paquet à la corde." (Pierrick)
Si quelqu'un se souvient des circonstances de cette déclaration, ça m'intéresse.

"Des lieux d'endroits." (Cédric)
Où ça ?

"Mais j'ai rien dit : c'est toi qui ne dis rien." (Arthur)
Le silence est d'or.

"Je pouvais pas le réveiller : il dormait." (Xavier)
Et je suppose que tu ne peux pas non plus t'endormir quand tu es réveillé...




A ce niveau là, ce ne sont même plus des pléonasmes (ou "Les rôlistes aiment bien se répéter pour être sûrs qu'on comprend ce qu'ils veulent dire")


"Un par un, pas tous en même temps." (Noël)
Tous ensemble, pas chacun son tour.

"Le roleplay de l'interprétation." (Cédric)
A la rigueur, pour un PJ acteur.

"Parfaitement parfait." (Olivier M)
C'est une réussite réussie, quoi.

"La forteresse fortifiée est trop gardée." (Judi)
Ca va être dur d'entrer.

"L'influence de la température peut influer." (Gérard PETIT, prof de génétique)
Pourtant, ce prof n'est pas rôliste.

"Des parois en roche taillées à même la roche" (Stéphane B)
Ce sont des Nains qui ont fait le coup.

"A 19h du soir." (Vanessa)
Et à minuit de la nuit.

"20h du soir." (Marie)
C'est pas tout-à-fait la même chose.

"A 14h de l'après-midi" (Hervé)
Lequel a donné des cours aux autres ?

"Soit trop peu, soit pas assez." (Gauthier)
Ou alors c'est qu'il y en avait une quantité insuffisante.

"C'est très interrogatif, comme question." (Epphyx)
Contrairement aux déclarations affirmatives.

"Rejette-moi un jet." (Olivier D)
Ca ira si je relance un lancer ?

"Je me traduisais à moi-même." (Vanessa)
Et tu leur disais à eux.

"Un repas frugal, mais simple." (Judi)
D'accord, mais seulement si c'est un repas léger.

"Un homme de sexe masculin." (Judi)
A force d'avoir des persos qui changent de sexe, ça l'a perturbé.

"A poil sans vêtements." (Lionel D)
Nu déshabillé.

"Une tache salissante." (Mme CADIC, prof)
Si un jour elle en a marre de l'enseignement, elle pourra faire des pubs pour les lessives.

" 95% sur cent." (Anne-Francoise BOINET, prof d'expression-commmunication)
Cette prof était censée nous apprendre à bien parler.

"Un Garou lycanthrope." (Gauthier)
Doublement maudit. Pas de bol.

"Un Nosferatu pas beau." (Cédric)
Et un Brujah susceptible.

"Le R.U. universitaire." (Judi)
Ca fait longtemps que Judi a quitté la fac.




Les rôlistes fatigués (ou "à deux heures du matin, certains ont du mal")


"Laissez un bip après le message sonore." (Cédric)
Biiiiiiiiiiiip.

"On va sans doute m'apporter la minute d'ici quelques nouvelles" (Dom)
Nouvelle unité de temps : la nouvelle !

"Tu n'es pas eau courante." (Jérémy)
Il avait dû boire un coup de jus.

"Nous vous mettrons en lésion avec lui." (Olivier M)
Et vous êtes sûr qu'il sera en état de me répondre ?

"Il a plus d'une corne à son arc." (Olivier M)
C'est un arc cocu plusieurs fois.

"Il a le flaw Con ?" (Olivier P)
... de neige, Olivier.

"Vous rentrez chez vous un peu débités." (Stéphane B)
C'est parce qu'on a pas arrêté de bûcher.

"A côté du saloon, il y a un apprenti pour laisser les chevaux." (Epphyx)
Et un appentis forgeron qui ferre les chevaux.

"Les sièges sont immaculés de sang." (Alekseï)
Façon Pulp Fiction.

"Faites un jouet de Perception." (Olivier D)
'Peux pas : la maîtresse m'a confisqué tous mes jouets.

"Je ne me rappelle plus d'un truc mais je ne sais plus ce que c'est." (Philippe)
- Pourquoi tu bois ?
- Pour oublier...
- Pour oublier quoi ?
- J'ai oublié...

"Il reste quelques cheveux accrochés au dents du radeau." (Olivier D)
Au début, on avait tapé sur quelqu'un avec un râteau.

"Vous pouvez remarquer qu'il n'y a rien à remarquer." (Lionel R)
Donc on voit qu'il n'y a rien à voir.

"Une bibliothèque avec des rayonnements dans tous les sens" (Lionel R)
Particulièrement fatigué, Lionel, ce soir-là.

[En montrant son stylo] "L'avantage du Bic, c'est que... [Il regarde son stylo] ... c'est un Reynolds..." (Alekseï)
On dirait pas comme ça, mais en fait Alekseï a des raisonnements très cohérents.

"Je serais heureux de mettre à ma disposition..." (Epphyx)
Egoïste !

"Lui, c'est ma soeur." (Thibaut)
Et elle, c'est ton frère ?

"Il y a deux filles : moi et lui." (Christophe J)
Encore un qui a des problèmes avec ça.

"C'est une fille avec les cheveux catins." (Arturo)
Et ses cheveux font le tapin ?

"Les yeux noirs, blonds et courts." (Christophe J)
'Faut pas lui en vouloir : il jouait une blonde.

"J'ai un peu moins de plus que toi." (Matthieu)
Oui, mais à propos de quoi ?

- "Minuscules Météores de Melf." (Gauthier)
- "Quoi ? Des météores d'Elfe". (Elen)
Elen débutait à AD&D2.

"Elle a les cheveux soigneusement payés." (Epphyx)
Et ça lui a coûté cher, sa perruque ?

"La destination de départ." (Cédric)
Ou le moyen d'arriver avant d'être parti.

"J'ai ramassé sa bourse pour lui revendre." (Fred)
Quand Fred joue un voleur, il le joue jusqu'au bout.

"On m'a engagé pour voler une petite fille.&qu ot; (Arthur, à un milicien)
Et la réaction du milicien ?

"Je vais essayer de calmer la diplomatie." (Antoine)
Tu vas avoir du mal.

"A cheval, t'es un boeuf." (Noël)
Un croisement entre un centaure et un minotaure ?

"Un village sur piloris." (Noël)
Ca doit faire mal. D'autant qu'il nous l'a faite quatre fois dans la soirée.

"Tout le monde a salué bien bla." (Dom)
Le JdR, c'est juste du bla-bla.

"L'hymne national Européen." (Sylvain)
L'Europe, c'est une grande nation.

"C'était le seul blanc."
Si quelqu'un se rappelle de la raison pour laquelle je l'ai notée...

"Ca coûte 500 grammes et ça pèse une pièce de cuivre." (Matthieu)
Matthieu a du mal avec les unités de mesure.

"Je retourne voir mes petits amis." (Frédéric, à propos de deux Elfes)
Les Elfes ont une de ces réputations...

"On monte chacun dans un cheval." (David)
Je ne suis pas sûr que les chevaux soient d'accord.

- "Tiens, vous ici ?" (Elen)
- "On est où ?" (Gauthier)
Ici, on t'a dit.

- "Les griffes, ça laisse des empreintes digitales ?" (Pierrick, Loup-Garou, en contemplant ses ongles)
Et pourquoi pas ?




On les reconnaît, les rôlistes...


"Vous avez rendez-vous le lendemain matin à 16h" (Noël)
Noël est un grand spécialiste de ce genre de phrases.

"Au matin du troisième soir." (Cédric)
Cédric, a quelle heure tu te lèves ?

"A midi et demie du matin." (Gauthier)
C'est déjà moins grave que les deux précédents.

- "C'est quoi le jet pour crocheter la serrure ?" (Stéphane F)
- "Armes à feu." (Pierrick)
Rigolez pas : y'en a qui le font.

- "A ta place, j'aurais fait un massacre." (Alekseï)
- "J'ai essayé. Ils n'ont pas voulu..." (Lionel D)
Y'a vraiment que lui pour nous en sortir des comme ça.

"Il sort son arme et tire une Slave." (Cyril)
Encore un frustré.

- "Tout est une question de point de vue." (Gauthier)
- "Non : tout est une question de Points de Vie." (Thibaut)
Thibaut est toujours préoccupé par les chances de survie de ses persos.




Amis de la finesse et du bon goût, bonsoir.


"Ah... Cette Sidhe... Y'en a pas beaucoup qui la supportent mais y'en a beaucoup qui la surmontent." (Judi)
A l'époque, Judi n'était pas encore casé.

- "Les princesses, de toute façon, c'est bon à rien foutre." (Thibaut)
- "Si, justement, c'est bon à foutre." (Pierrick)
Désolé... On parlait d'un personnage de Geoffrey.

"Est-ce que je peux viser pendant que je vomis ?" (Samuel)
Beuuuuark ! J'suis super content.

"On va lui faire cracher le morceau (mais si elle avale, c'est mieux)." (Samuel)
Un autre rôliste frustré (c'est un pléonasme ? Ah bon...).

- "Ce serait bien qu'elle ait ses règles quelques jours avant la pleine lune : ça servirait d'alerte." (Judi)
- "Ouais, d'alerte rouge." (Cédric)
Cédric et Judi dans leurs oeuvres.

- "Mon 6ème sens m'a mis sur votre rut... Euh, route." (Pierrick)
- "Si c'est une route à deux voies, ça s'appelle une biroute." (Alekseï)
'Va falloir que j'aille me suicider, un jour...

"Un suspect, c'est plus sale qu'un lèche-cul." (Alban)
Bon appétit.

"Belles et blondes à cloquer." (Olivier D)
Pour ceux qui n'ont pas compris, en argot, "en cloque" = "enceinte".

"Les testicouilles." (Thibaut)
Ouais, t'as raison, va te cacher.

- "C'est quoi la différence entre un Elfe prêtre de la Nature et un Elfe prêtre de la Magie ?"
- "L'un est zoophile, l'autre invoque." (Gauthier)
Gauthier devait sûrement jouer un Nain.

- "Il faut pénétrer l'enceinte." (François S)
- "Laisse cette future maman tranquille." (François G)
François G, toujours galant.

- "Y a pas de mal, dans le sexe." (Dominique L)
- "Non. Mais parfois, dans le sexe, il y a un mâle." (Cédric)
Je crois qu'on ne le changera plus.

"La voiture à Isa, c'est la Clito avec le truc de mariage."
Je suis sûr qu'Isa aimerait retrouver l'auteur de cette déclaration.

- "Tu les baises toutes ? Même à 4 ans et demie ?" (Cédric)
- "Elles sont à ma taille." (Sylvain, PJ Nain)
On a trouvé pire que Cédric.

- "C'est une chouette ! On va être attaqués par une chouette vampire !" (Judi)
- "Ca dépend comment elle est gaulée." (Cédric)
Cédric zoophile ?

- "Vous êtes invités à partager leurs huttes." (Noël)
- "Leur rut ?" (Eric)
Eric a longtemps joué avec Cédric. Ca les esquinte, hein ?




C'est dur d'être MJ...


- "Mais ils vont me les tuer !" (Dom, MJ)
- "C'est le but..." (Julien H, PJ)
Pôv' Dom.

"C'est moi qui décide si il est enceinte !" (Guillaume L)
Oui, Guillaume. Mais pense quand même à lui offrir un ceinturon d'hermaphrodisme avant.

- "Tu entends quelqu'un crier." (Alekseï à Pierrick)
- "Si c'est moi, préviens-moi." (Jeremy)
Aïeuh !

"Je le mord (et je te rappelle que j'ai la compétence Bombance)." (Judi)
T'avais si faim que ça ?

"J'augmente Charisme pour devenir plus effrayant." (Stéphane F)
Tu joues un Nosferatu ?

- "Vous avez une gueule de bois phénoménale." (Caro, MJ)
- "Chez nous, ça s'appelle une tête d'Elfe." (Alban, PJ Nain)
Pour une fois que Caro MJtait...

"Réveille-moi quand je serai réveillé." (Thibaut)
Thibaut pousse un peut trop loin le roleplay.

"Quelle est votre accréditation, Ami Ordinateur ?" (Olivier D)
#"£££%§##@%^! FATAL ERROR %%$$$£¤*§#"&@

"Je te le promets. Parole de Tremere." (Cindy)
Ceux qui connaissent Vampire auront compris. Les autres n'ont qu'à demander aux premiers.

- "Il est deux heures du matin. Le téléphone sonne chez chacun d'entre vous." (Gauthier, à Magna Veritas)
- "C'est forcément un Patron ou un d'En-Bas : quand je me suis couché, il n'y avait pas de téléphone." (Epphyx)
Ou quand les joueurs font le boulot du MJ.

- "C'est ce qui se rapproche le plus d'un croisement entre un skin et Schwartzeneger." (Gauthier, décrivant un PNJ)
- "C'est Judi ?" (Caro)
Pôv' Judi. On lui aura tout fait subir.

- "Fais ton jet de Poésie. (FX, à L5A)
- "J'utilise un point de Vide." (Noël)
- "La poésie, c'est plein de vide..." (Gauthier)
Qu'est ce que vous voulez répondre à ça ?

- "Des combinaisons NBC." (Pierrick)
- "Quoi ? Il faut que je me baisse ?" (Christophe J)
Il ne l'a même pas fait exprès.

- "Qu'y a-t-il pour votre service ?" (Pierrick, campant un aubergiste)
- "On voudrait une chambre d'hôtel" (Antoine)
Une chambre de QUOI ? Tu joues à AD&D, là.

"Je cherche une ruelle discrète pour garer le 38 tonnes." (Cédric)
Faudra revoir ta définition d'une ruelle.

"Tu n'as rien compris à ce que tu m'as expliqué." (Régis, joueur, à Jeremy, MJ)
C'est l'éternel problème des joueurs qui connaissent mieux les règles que le MJ..

- "Va me chercher le Bestiaire, s'il te plait." (Jeremy, MJ)
- "Mais tu n'as pas le Bestiaire de Rolemaster." (Guillaume)
- "Mais non, pas un bouquin : le PJ Bestiaire." (Jeremy)
Et oui : à Rolemaster, Bestiaire, c'est aussi une classe de perso.

- "Une prêtresse de Fharlangh." (Noël, MJ)
- "C'est qui, comme dieu ?" (Pierrick, prêtresse de Fharlangh)
Non, je ne l'ai pas fait exprès.

- "Chaque chose en son temps : toutes vos questions seront éludées." (Baba)
Au moins, on aura des réponses.

- "Il s'appelle Bofus." (Zed, MJ)
- "Comme Bô fûts de bière ?" (Bertrand, PJ Akaï)
Pour ceux qui ne savent pas, dans Légendes des Contrées Oubliées, un Akaï, c'est une sorte de croisement entre un barbare et un Nain avec un demi-cerveau.

- "Je sors du carrosse." (David)
- "Cocher ! Stop !" (Philippe)
Pourquoi tu ne l'as pas laissé descendre en marche ?

"Au train où ça va, c'est nous qui allons donner des XPs au MJ." (Xavier)
Le MJ, c'était Cédric.

- "Montréal by Night." (Cédric, MJ)
- "Cool, c'est écrit en Français !" (Dom)
Dom, c'est pas parce que tu joues un PJ Américain qu'il doit ressembler à Georges W Bush.

"Suis un peu ton scénar' !" (Gauthier à Pierrick)
Quand les joueurs connaissent mieux le scénar' que le MJ, il y a un problème quelque part..

- "... toutes ces balivernes..." (Cédric, un PnJ)
- "Il s'appelait Verne, le Baali ?"(Laurent)
Et là, logiquement, le PnJ se suicide.




"Mais puisque je te dis que je l'ai fait exprès"


"Qui c'est qui sait ?" (Pierrick)
Sans commentaires.

"Un pour tous, tous bourrins." (Gauthier)
Pas mieux.

- "C'est comme le chant d'une sirène, en mieux."
- "Oui, huit rennes."
Snif...

- "C'est un mini-dolmen." (Julien H)
- "Oui, ça s'appelle un banc." (Judi)
Mais achevez-les !

- "Des yeux pareils que les cheveux."
- "Oui, mais moins poilus." (Thibaut)
Un poil dans la main, un cheveu sur la langue, et les deux dans les yeux.

"Cet Arabe écrit comme un porc." (Alekseï)
C'est un coup à débuter une guerre de religion, ça.

- "J'encule Dieu !"
- "Tu ne peux pas : les Voies du Seigneur sont impénétrables !" (Joël)
Forcément...

- "Notre père qui faites nos pieux." (Gauthier)
Tu ne crois pas que Dieu a d'autres choses à faire ?

"La vie d'un homme est un jeu." (Alekseï)
C'est le grand jeu de la vie.

- "Je mettrai une ceinture de chasteté ! " (Thibaut, PJ féminin à AD&D2)
- "On s'en fout : y'a trois Voleurs dans le groupe !" (Cédric)
Cédric et ses persos obsédés...

- "T'as un cheval, toi ?" (Gauthier)
- "Oui, le tien !" (Judi, PJ voleur)
A question bête,...

- "Maxime, arrête !" (Pierrick)
- "Mais il ne s'appelle pas Maxime !" (Caro)
- "Justement !" (Pierrick)
Je n'allais quand même pas utiliser son vrai nom devant le grand méchant du scénar'

[A propos d'un PNJ qui faisait sonner la corde de son arc]
- "C'est un arc musical." (Cédric)
- "Je croyais que c'était la scie qui était musicale." (Noël)
- "Mais non. Lassie, c'est un chien. C'est La Six qui est musicale. Et Lassie, elle saute. (Cédric)
- "Ouais, c'est Lassie sauteuse. (Judi)
Si seulement on coopérait aussi bien pour résoudre les scénars...

"Ce sont des chewing-gnomes." (Pierrick)
Et ils habitent à Hollywood.

- "Je suis paranoïaque." (Olivier M)
- "Mais presque." (Pierrick)
Il paraît que je suis le seul que ça amuse.

"Ce sont des faux mages qui puent." (Epphyx)
Ils pourraient se laver, quand même.

"Un chili con carnage." (Gauthier)
A propos du repas d'Epphyx ce soir-là.

"Une embuscade de zombies, c'est une zombiescade." (Pierrick)
Désolé.

"C'est un complot malkavélique." (Pierrick)
Désolé (bis).

"Une haleine nosféabonde." (Matthieu)
Finalement, je ne suis pas le seul à en faire.

"Sabbat : pour dire «je t'aime»." (Thibaut)
Vampire, source inépuisable d'inspiration.

- "C'est son pouvoir de grade 1." (Pierrick)
- "Je préfère les strapontins." (Z)
C'était Z qui MJtait.

"Le busard sur le toit." (Epphyx)
Epphyx est cinéphile.

"C'est un cancer Geyger" (Pierrick)
Les effets de la radioactivité sur le rôliste (très) moyen.

- "Cheveux noirs, 1,75m, ..." (Florian)
- "Ca doit être chiant à coiffer." (Julien H)
A l'époque, Julien avait les cheveux longs.

"C'est un muet qui frappe comme un sourd." (Pierrick)
Mais si, c'est possible.

"C'est un gay tapant." (Epphyx et Pierrick)
On va finir par nous croire homophobes.

"La Grue, c'est le clan des dindes." (Pierrick)
A propos de L5A, bien sûr.

"Le Père, le Fils et les cinq Esprits." (Epphyx)
Tiens, la famille s'est agrandie.

"C'est une maison de gais chats." (Gauthier et Pierrick)
Miaou ?

- "Ils censurent le porno du samedi soir." (Epphyx)
- "C'est interdit en-dehors du mariage." (Cédric)
- "Et alors ? La plupart des acteurs sont mariés !" (Epphyx)
Epphyx n'est jamais à court d'arguments.

- "Budda, budda, budda." (Gauthier, qui mimait le bruit de son arme)
- "Hérétique !" (Caro)
Ces intégriste, j'vous jure...

- "Faudrait créer la compétence Cuisine." (Pierrick)
- "Euh... J'ai Chimie." (Epphyx)
Rappelez-moi de ne jamais aller manger chez Epphyx.

- "Faudrait trouver quelque chose pour servir de bélier." (Gauthier)
- "Ben non : il est mort." (Elen, en parlant d'un perso de Lionel D)
Comme quoi, les persos de Lionel ne sont pas totalement inutiles.

- "C'est un fémur de démon." (Epphyx)
- "Comment tu sais que c'est un fémur de démon ?" (Cédric)
- "Compte le nombre d'orteils." (Caro)
- "C'est un fémur. Il n'y a pas d'orteils." (Epphyx)
- "S'il y en a, c'est bien la preuve que c'est un démon." (Caro)
Caro et sa mauvaise foi.

- "C'est clair." (Cédric)
- "Non. Lui, c'est Jean." (Christophe J)
Excusez-le.

"Les Minotaures, c'est une race de boeufs." (Antoine)
Il y en avait qui ne la connaissaient pas encore ?

"C'est Catholique Evil, comme bestiole."
C'est un inquisiteur ?

- "Je suis un homme avec un bouc." (Elen)
- "Ca s'appelle un légionnaire." (Cédric)
Mais non : les légionnaires, c'est avec les chèvres. Déjà qu'ils sont zoophiles, ils ne vont pas être homosexuels en plus.

"Tu es télékinésithérapeuthe." (Chronox)
Autrement dit, tu arrives à faire des massages à distance.

"Je veux bien me rendre en échange de ma liberté." (Olivier P)
Olivier dans ses oeuvres.

- "Donnez-moi un exemple de bâtiment." (Philippe DESPLANCHES, prof)
- "La ferme !" (Un étudiant)
Le pire, c'est que c'était un bon exemple.

- "On se fait piétiner par le Bureau, ici." (Gauthier, à propos de Pierrick, qui faisait alors partie du CA de la Guilde)
- "Moralité : Pierrick fait partie des meubles." (Caro)
Gauthier ne se laisse pas marcher sur les pieds.

- "Sur le parking de Saint Maclou."
- "Je ne connaissais pas cette église." (Gauthier)
Hérétique !

- "Comme un sol sacré." (Dom, PJ immortel façon Highlander)
- "Un sot sacré ? C'est Lucky !" (Xavier)
Lucky est un perso de Judi, simplet et presque un saint (c'est donc un saintplet).

"Au théâtre, les matinées sont en soirée." (Dom)
Si tu le dis...

- "Avant, elles ont fait cinq ans de prostitution." (Dom)
- "Mais non : elles ont été espionnes." (Cédric)
- "C'est bien ce qu'on dit." (Pierrick)
Je suis sûr que James Bond serait d'accord avec moi.

- "Il est fier d'être Taureau." (Pierrick)
- "C'est un boeuf." (Gauthier)
Meuh non.

- "Trois mots pour décrire ma tenue." (Elen)
- "Vraiment pas belle." (Matt)
Bouh, qu'il est vilain.

- "C'est quelqu'un de très bien." (Dom)
- "Pour un Tremere ou tout court ?" (Gauthier)
Quand on a une réputation...

- "Je parle Allemand." (Dom)
- "Arf !" (Gauthier)
- "Non : ach !" (Pierrick)
Pourquoi "Arf !" ?

- "Cassoss !" (Xavier)
- "... cial !" (Cédric)
Affligeant.




Les nouvelles définitions...


AD&D = Advanced Dungeons & Digressions (Gauthier)

JCC = Jeux de Cartes à Chier (encore Gauthier)

ULM = Ultra Lourd Mongolisé (Cédric)

TGCM = Ta Gueule : C'est Mutant (Epphyx)

MJ = MariJuana (Xavier)

Aeon Trinitoon

Mal et Fisc (Un PJ comptable, à Maléfice)